Angervilliers Citoyens

Angervilliers Citoyens

Partage, culture, information, solidarité


Contradictions: entre postures et méconnaissance

Publié par Olivier Thérond sur 13 Mars 2021, 12:00pm

Catégories : #La vie du village

 

Une fois de plus, il est intéressant de constater combien le politique peut à la fois s'afficher pour soi disant défendre une cause et faire tout le contraire dès que des décisions sont à prendre au niveau local.

Dans l'exemple qui nous intéresse ici, le ministre explique l'importance de la prévention spécialisée dans le maillage pour lutter contre les inégalités et la délinquance. 

Ce maillage est aussi étoffé que complexe et il commence par un encadrement "au cordeau" des plus petits dés l'entrée à l'école maternelle ( pour ce qui concerne les villages).

Une fois de plus le maire d'Angervilliers, conseiller départemental, président de communauté de communes s'affiche pour une jolie photo et masque une réalité un peu moins glorieuse.

C'est bien de dire oui au ministre mais c'est mieux d'agir en conséquence.

Au niveau départemental, l'état de l'éducation spécialisée notamment la prévention souffre d'un cruel manque de considération et du coup de moyens humains et financiers. Interrogez les travailleurs sociaux du département et vous verrez bien ce qu'ils en pensent...

Au niveau local, dans notre village d'Angervilliers, devons nous rappeler que Madame le Maire et son équipe rechignent à mettre à disposition de l'école maternelle un nombre d'ATSEM conséquent pour encadre les enfants?. En effet, ce personnel qui intervient auprès des professeurs des écoles permet justement un regard croisé sur les enfants et la détection de potentielles difficultés qui, prises en compte ( et pas seulement en charge) assez tôt amènent à des résultats bien meilleurs. Ici,nous pouvons aussi considérer que l'école maternelle, pour ce qui concerne le village, est le premier niveau d'observation et de soutien à la parentalité. 

Une municipalité responsable devrait donc donner les moyens aux écoles d'agir pour "le bien" des enfants et des familles. Des ATSEM en nombre et des propositions de formation, par exemple à l'éducation bienveillante envers les enfants. Ces formations intéresseraient au delà des simples professionnels. Elles devraient être ouvertes à tous les personnels œuvrant autour de nos enfants. Elles seraient une marque de considération pour le travail effectué au quotidien auprès des enfants que les personnes soient personnels d'entretien, personnels de cantine, ATSEM, professeurs des écoles mais aussi parents et toutes les personnes intéressées par les questions éducatives.

En œuvrant pour le bien être des personnels en mettant leur travail en avant et en les fidélisant , on œuvre de fait pour celui des enfants et des familles.

Nous sommes loin du compte.

C'est par petite touches concrètes que les choses iront en s'améliorant. 

Aucune photo ne vaudra jamais une action réfléchie.

On commence quand?

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents