Angervilliers Citoyens

Angervilliers Citoyens

Partage, culture, information, solidarité


Parc du Château; un projet à géométrie variable. Et pourquoi donc?

Publié par Olivier Thérond sur 20 Octobre 2020, 08:13am

Catégories : #La vie du village

 

Nous publions aujourd'hui la requête de M. SIMONNEAU au sujet des constructions du parc du Château.

Au delà du fait que cette personne est un sympathisant d'"Angervilliers Citoyens", l'association pense utile et nécessaire de relayer ses interrogations de riverain.

Nous vous invitons à relire les nombreux articles que nous avons fait paraitre sur nos réseaux à ce sujet. Loin de nous l'idée de désigner les futurs résidents comme responsables de quoi que ce soit. En effet, c'est plutôt une bonne nouvelle que d'accueillir de nouveaux habitants, à condition bien sûr que les infrastructures suivent, mais ça c'est un autre débat...

Ce projet du parc du château est un "bidule" qui n'a cessé d'évoluer au fil dont ne sait quelles injonctions et intérêts. Si vous êtes un peu curieux, regarder les documents officiels, (quand la mairie les possède...), et vous verrez que ce qui se fait n'a rien à voir avec le projet initial.

Nous ne souhaitons pas râler pour râler  mais tout de même, nous vivons dans un village géré d'une drôle de manière: L'opacité règne en maîtresse.

Voici donc le courrier envoyé par M. SIMONNEAU. Il reprend ainsi presque toutes les étapes du projet en rappelant que les choses ne peuvent se faire n'importe comment.

 

Madame le maire,
J'ai eu ce matin la désagréable surprise de découvrir le nouveau développement des travaux d'aménagement du parc du château sur la clôture d'enceinte.
Comme vous pouvez le constater sur les photos en pièces jointes, des grilles en métal noires sont en train d'être ajoutées le long du chemin rural dit de Bouville, sur le muret construit plus tôt dans l'année.
En tant que riverain, je ne peux que constater l'aspect inesthétique de l'ensemble : ces grilles noires sans aucun ornement, le tout sur une longueur importante, constituent une forte dégradation de l'environnement visuel visible depuis ma propriété, et sans aucune cohérence avec les aménagements existants dans le parc, ou dans le village.
Après avoir consulté en mai dernier le permis d'aménager, j'ai pu relever plusieurs informations sur les murs en pierres intérieurs et extérieurs, à savoir :
- Que le permis initialement déposé fait mention à de multiples reprises du fait que « … Les murs anciens .... seront nettoyés de la végétation les recouvrant et préservés, si leur état le permet … »
- Que dans la réponse de l'Architecte des Bâtiments de France du 23/06/2016 il est demandé par ces derniers de « Faire apparaître clairement sur les plans ... les éléments de murs existants, ceux conservés, ceux démolis, et préciser le traitement à prévoir. Ils devront être conservés en majorité ... ».
- Que dans un second courrier datant du 05/09/2016, il est stipulé l'accord de l'Architecte des Bâtiments de France pour ce permis d'aménager, sans qu'aucun document complémentaire apportant les précisions demandées ne puisse être trouvé dans le dossier consultable en mairie, laissant supposer à minima une incomplétude du dossier.
Contactée à ce sujet, l'actuelle Architecte des Bâtiments de France m'a indiqué que ses services ne conservaient pas d'archive des dossiers, et que l'intégralité du dossier devait être consultable en mairie.
- A aucun moment dans le permis d'aménager, il n'est fait mention d'un remplacement des murs en pierre par des parpaings enduits surmontés de grilles en métal noires.
Et sauf erreur de ma part, je n'ai constaté depuis la consultation du permis en mairie en mai dernier, aucun affichage sur un éventuel permis rectificatif.
Dans aucun document consulté je n'ai pu trouver trace d'un clôture extérieure telle que celle-ci, laissant donc supposer que cet aménagement n'a fait l'objet d'aucune autorisation.
C'est pourquoi je vous demande expressément de bien vouloir :
- Faire cesser dans les plus brefs délais la pose de ces grilles métalliques, puis de faire retirer les grilles déjà posées.
- Vérifier la conformité des travaux entrepris sur les murs intérieurs et extérieurs du parc du château avec les aménagements prévus dans le permis d'aménager.
- Vérifier la complétude du dossier stockés en mairie, et notamment l'absence des documents modificatifs et précisions réclamés par les Bâtiments de France sur les murs en pierres.
Sans intervention de votre part dans un délais de 48h pour faire cesser ces aménagements qui ne semblent ne répondre aucune autorisation ou permis, et sont par conséquent entachés d'illégalité, je me verrais contraint de déposer un référé au Tribunal Administratif de Versailles.
En vous remerciant d'avance pour votre action,
Veuillez recevoir Madame le Maire mes plus sincères salutations,
Laurent Simonneau
 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents