Angervilliers Citoyens

Angervilliers Citoyens

Partage, culture, information, solidarité


Conseil Municipal: Disparue de la circulation

Publié par Olivier Thérond sur 15 Octobre 2020, 17:10pm

Catégories : #La vie du village

 

Lors du dernier conseil municipal un point a été abordé qui concernait "le recrutement d'agents pour faire face à l'accroissement temporaire d'activité dû au protocole sanitaire COVID 19".

Bien sûr,nous avons voté pour et ce pour deux raisons: la première étant de répondre aux besoins du village et la seconde étant de permettre à des personnes de travailler.

Tout aurait pu en rester là dans ce monde merveilleux si, encore une fois, Angervilliers Citoyens n'avait pas posé de questions...

En effet, nous nous sommes demandés, à voix haute, et c'est peut être là notre tort ( n'est ce pas Karima?😉), Où était passée la personne que nous avions l'habitude de voir chaque matin en partant travailler ( du moins pour certains d'entre nous) au passage piétons Place de Copains d'Abord? 

Nous avons eu le tort, aux yeux du maire, si respectueuse de la personne comme chacun sait, de citer le nom de cet agent. ( Nous ne le ferons pas ici). Nous avons eu droit à une leçon de morale bien étonnante au regard des procédures en cours d'anciens agents municipaux depuis des décennies. Bref, dans la galaxie du paraître, le loup à voulu se faire passer pour un agneau.

Or, nous savons pertinemment que cet agent n'a pas été renouvelée car sinon, il aurait fallu lui proposer un contrat définitif. 

Beaucoup penseront qu'un contrat définitif permettrait de sortir un peu de la précarité morale et financière. Mais pas notre édile. 

Nous nous sommes étonnés que d'un côté nous cherchions des agents et que de l'autre nous ne renouvellions pas ceux qui travaillent de longue date ici.

Pour éviter le traditionnel " C'est comme ça et c'est tout!", Nous pouvons avancer l'hypothèse que Madame Le Maire apprécie d'avoir entre ses mains des personnes " redevables". Ainsi, elle peut refermer cette main en se réfugiant derrière le droit. Le procédé est pourtant trop gros pour se cacher derrière la morale.

Nous qui ambitionions un village participatif  et humain, nous constatons jour après jour que le chemin emprunté file aux antipodes de nos aspirations.

Comment est il possible de priver sciemment d'emploi une personne  du village proche de la retraite pour laquelle une reconversion sera peut être impossible? 

Le salaire même légèrement augmenté de l'agent aurait il mis en péril les finances municipales?

Balivernes...

Nous constatons une nouvelle fois la gestion humaine catastrophique du maire comme nous le soulignons depuis des années. Le résultat humain est clair: des d'émissions en cascade d'élus un temps proches, des procedures judiciaires qui ont coûté et coûtent un maximum d'argent à la commune et des conditions de travail difficiles à évaluer puisque se plaindre reviendrait à se faire virer... C'est vrai que le jour où les spoliés parleront ce sera une "belle" cacophonie.

Qu'il est facile de décider du sort des employés gagnant dix fois moins que vous. 

Angervilliers Citoyens ne peut cautionner de telles attitudes et souhaite la bienvenue et bon courage aux futurs agents.

À qui le tour?

 

 

 

 

 

 

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :
Commenter cet article

Archives

Nous sommes sociaux !

Articles récents